Méréville, un drôle de nom

La méréville est un drôle nom pour un drôle melon. Récolté à la fin de l’été, sa chair blanche est transformée en confitures ou fruits confits qui seront dégustés tout au long de l’hiver. Sa générosité ravive alors les souvenirs sucrés de l’été passé. C’est peut-être pour cela que les anciens disaient qu’il était une merveille, « meraviho » en provençal, devenu « méréville » en français. Symbole de convivialité, ce melon est un fruit populaire en Provence qui inspire la cuisine de Marion : originale, méditerranéenne, simple et belle à la fois.

Une cuisine inspirée
Après un diplôme dans les arts textiles à Madrid, Marion abandonne petit à petit les étoffes au profit de la nourriture qu’elle étudie comme fait culturel. En même temps, la tentation des fourneaux se fait de plus en plus vive. Passant de la théorie à la pratique, Marion se lance alors dans sa nouvelle expression en multipliant les expériences auprès de chefs. De restaurant traditionnel en restaurant gastronomique, au fur et à mesure, elle trace les contours d’une cuisine personnelle, celle qu’elle concocte aujourd’hui pour Méréville.


Une cuisine mosaïque
Marion enracine sa cuisine dans ses origines et ses voyages. Elle crée des plats « mosaïques », inspirés par ses expériences et ses influences artistiques. Végé ou pas, cosmopolite avec un accent méditerranéen, bonne franquette ou plus sophistiquée, Méréville est une cuisine éthique et saine pour laquelle les produits bio, en circuit court, sont privilégiés. À l’image du melon qui l’inspire, les mets proposés par Marion sont des merveilles de plaisir, de gourmandise et de convivialité.